Collectif Linky Villeneuvois

20 juillet 2017

Mr Garcia maire du Passage d'Agen veut entendre tous les sons de cloche

Garcia le Passage


12 juillet 2017

Michéle Rivasi Députée Européenne (démocratie)

 

 

 

Petit tutoriel à l’usage des opposants au Linky en réponse à quelques remarques ordinaires et systématiques destinées à justifier l’acceptation des contraintes

-----------------------

 

Affiche 2 STOP LINKY 47 la poste

 

 

A propos des ondes électromagnétiques :

- « On baigne déjà dans les ondes : portables, wifi, radio, etc. Alors un peu plus, ce n’est pas grave ».

a Le Linky est imposé. Les téléphones, etc., ressortissent d’un choix. C’est une différence fondamentale.

- « De toute façon, mourir de ça ou d’autres choses… ».

a Etre soi-même malade, est une chose. Mais voir son enfant, ses parents, ses proches souffrir de maladies causées par des produits ou supposés services créés par des industriels et commerçants feignant d’ignorer leurs dangerosités sanitaires est extrêmement difficile à vivre.

- « Le Linky n’est rien par rapport à tant d’autres choses bien plus dangereuses ».

a D’une part l’importante gravité d’autres nuisances ne justifient pas le fait d’accepter les nuisances en général. D’autre part, ce qui se veut être l’expression d’une lucidité est destinée à justifier l’acceptation et la soumission moutonnière à des entreprises qui agissent contre nous.

 A propos de la capture d’informations sur la vie privée :

- « De toute façon, je n’ai rien à cacher ».

a Il n’y donc a aucune raison de ne pas vivre nu.

- « En allant sur internet, nous donnons déjà une masse d’informations sur nous-mêmes ».

a Nous n’allons pas tous sur internet. Et quand nous y allons ce n’est pas pour donner des informations sur nos vies. Les sites ne présentent pas leurs services comme étant destinés à s’accaparer ces informations. Leur commercialisation se fait sans que ayons signifié formellement notre accord.

 A propos du progrès :

« C’est le progrès, on ne peut rien y faire, il faut être de son temps ».

a Le prix des logements a énormément baissé à Fukushima. Autant s’y installer pour profiter pleinement du progrès. De plus, qui souhaite véritablement voir augmenter ses factures, espionner sa vie privée, sans parler des menaces pesant la santé ?

 A propos de la contrainte imposée par Enedis :

« Mais, bon, il n’y a pas de liberté, ici comme ailleurs… ».

a L’éventuelle suppression des droits civils ne devrait donc soulever aucune indignation, à condition, bien sûr, que les autorités ne viennent pas arrêter ses enfants ou ses proches. L’absence de liberté ne signifie pas qu’il ne faille pas se battre pour elle.

 A propos du Linky, en portant crédit aux propos d’Enedis :

- « On va payer moins cher ».

a L’obligation des changements de contrat de puissance va permettre à Enedis d’engranger 750 millions d’euros. Le Linky ne respecte pas le texte de la loi : l’information sur sa consommation personnelle ne pourra être effectué que 24 h plus tard, sous condition d’avoir internet et d’avoir l’application qui permet une telle lecture. Ce sont les clients d’Enedis/EDF qui vont payer les 5 à 13 millions d’euros, selon diverses sources, que va coûter ce projet.

- « C’est bien pour protéger la planète ».

a L’installation des Linky va entraîner la destruction de 81 millions de compteurs en parfait état de marche : opération dont le coût financier et écologique est absurde et phénoménal. L’argument central présenté au public afin de le convaincre des bienfaits de l’industrie nucléaire était qu’il s’agissait d’une énergie sûre et propre : les intérimaires jetables travaillant dans le nucléaire, les habitants de Fukushima, ceux de Tchernobyl, de Three Mile Island, Rivière Chalk, de Windscale, etc. ont toujours du mal à être convaincus de la validité des propos rassurants des industriels de l’atome…

                                                       Rémy Collectif Linky Villeneuvois

11 juillet 2017

BERNARD LASSUS DIRECTEUR PROGRAMME LINKY MENSONGE

 

Posté par Lieuxdenergies à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 juillet 2017

LE PRESIDENT D'ERDF: LE COMPTEUR LINKY N'EST PAS OBLIGATOIRE

 

Posté par Lieuxdenergies à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2017

COMMENT MARCHE LE COMPTEUR LINKY DOSSIER TECHNIQUE

Plan architecturale linky

COMMENT FONCTIONNE LE COMPTEUR LINKY Agence nationale des Fréquences et le Collectif Linky Villeneuvois

FAUX VRAI 

  1. Les dires ANF(organisme d'état): Ce nouveau compteur nommé Linky mesure en permanence l'énérgie consommée de votre propre installation électrique et va  véhiculer ces informations sous forme d'index pour les stocker jusqu'au concentrateur situé au point du transformateur du quartier.
  2. Réponses Collectif Linky Villeneuvois: Ce nouveau compteur Linky intelligent mesure en permanence l'énergie consommée de votre propre installation électrique en y injectant d'une manière permanente une technologie CPL (courant porteur en ligne), des ondes électromagnétiques dont la fréquence est comprise entre 35.9 et 90.6 KHz qui va se superposer à celle de votre propre installation existante 50 Hz. Une pollution de plus qui va être véhiculée à travers l'ensemble de votre installation, mais bien plus encore, à savoir qu'une maison de 100 m2 est composée d'environ 1600 mètres de fils électriques, 450 mètres de rails placo-platre  et de la matière, celle qui nous entoure, celle qui est conductrice de champs électriques, tel que le bois qui est conducteur de surface, de certaines matières synthétiques, isolants, revêtements de sols, de votre propre ameublement..........etc,  mais aussi sur votre corps physique, ces pollutions électriques vont migrer à travers vous, on parle alors d'induction électrique.  Nous oublions trop souvent que nos propres pollutions sont celles que l'on nous impose à travers certaines normes pour n'en citer que quelques unes, la norme C15-100 électrique qui ne s'occupe que de la sécurité et non pas des problèmes de santé, la norme  RT 2012 qui nous confine dans nos propres pollutions et plus nos habitations nous rendent malades,  La Transition Énergétique qui est gouvernée par l'industrie électrique qui ne se soucis guère de vouloir comprendre comment faire  pour moins dépenser......etc 

 

 

  1. Les dires ANF (organisme d'état): Le concentrateur interroge le compteur une fois par jour entre minuit et six heure du matin pour collecter les index stockés au cours de la journée écoulée. Cette interrogation dure moins d'une minute.
  2. Réponse Collectif Linky Villeneuvois: Le concentrateur interroge une fois par jour votre propre compteur entre minuit et six heure pour véhiculer vos propres données, vos consommations électriques, mais bien plus dans le détail, tel que, savoir quel est l'appareil qui est en fonctionnement sur un instant bien déterminé, four, machine à laver, cafetière, lumière ....etc, mieux encore, pour vous prendre vos propres données, concernant votre vie privée, présence, travail, vacances. On peut suposer aussi, que cette technologie va évoluer, hier GP1, aujourd'hui GP3 et demain!!! Linky est à l'image de la téléphonie et de l'informatique donc je vous laisse seul face à vos propres pensées, sachant que nous devenons les jouets de cette industrie qui ne voit qu'en conjuguant le verbe "avoir" nous prive de nos droits, celui de la liberté de choisir nos propres technologies.  

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET L'ENVIRONNEMENT

 

Environnement 4

 

 

  1. Les dires ANAF (organisme d'état): Le concentrateur transmet ces données à un serveur informatique terminal d'exploitation par le réseau de téléphonie mobile existant. En plus de cette collecte quotidienne, le concentrateur interroge l'ensemble des compteurs qui lui sont rattachés à intervalles réguliers afin de surveiller l'état général du réseau.
  2. Réponse Collectif Linky Villeneuvois: A une époque où l'on parle d'environnement!!! Les pollutions insidieuses celles que l'on ne voient pas mais qui font partie de notre vie et qui nous impactent tous les jours. 35 millions de compteurs changés mais il ne faut pas oublier les 750 000 antennes relais qui vont êtres réparties sur le territoire français. De prêt ou de loin elles sont là , elles nous innondent d'ondes électromagnétiques, une pollution de plus qui vient se superposer à la technologie CPL et aux autres.  

LA CONTRADICTION DES NORMES

 

Normes

  1. Les dires ANF (organisme d'état): En France, le décret n°2002-775 du 3 mai 2002 fixe les valeurs limites d'exposition du public aux champs électromagnétiques émis par les équipements utilisés dans les réseaux de télécommunication ou, par les installations radioélectriques. Pour la bande de fréquence mise en oeuvre par le CPL bas débit utilisée par le compteur Linky (35.9-90.6 KHz), ces valeurs sont respectivement 87V/M pour le champ électrique et de 6.25µT
  2. Réponse Collectif Linky Villeneuvois: La première question que nous pouvons nous poser qui fabrique les normes? Réponse l'industrie électrique. Imaginez un seul instant un bûcheron et un jardinier face à un arbre, je vous laisse le soin d'entrevoir leurs propres pensées  . Les normes qui font débat depuis de nombreuses décennies  sur lesquelles personne ne s'accorde même pas un droit de précaution. Si pardon l'OMS, organisation mondiale de la santé qui dit que les ondes électromagnétiques sont potentiellement cancérigènes. Des dires qui prêtent à sourire quand on voit les valeurs qui sont 57.47 fois supérieures aux normes françaises et 1000 fois supérieures aux normes biotiques. On préfère nous laisser dans l'ignorance populaire à une époque où les consciences s'éveillent. Notre médecine qui s'affère dans un système de médecine curative et non dans une médecine préventive, accueille  de plus en plus de personnes malades et personne ne se pose la bonne ou les bonnes questions.

PEUT ON REMETTRE EN CAUSE LES NORMES

  1. Peut-on remettre en cause les protocoles de mesures? Je dirais que oui. Tout comme organe électrique, un appareil quel qu'il soit, perceuse, sèche cheveux, machine à laver......etc émet un champ électrique et un champ magnétique mais la question ne se pose pas à ce niveau. C'est la ou l'Agence Nationale des Fréquences passe à côté!!!! C'est pas le compteur Linky que nous remettons en cause, mais uniquement la technologie CPL qui va rayonner à travers votre installation électrique. Il faut mesurer toutes les inter-actions avec la matière, meubles, revêtements de sol, ameublements......etc  que  vont rencontrer les différents champs, n'oublions pas que le champ magnétique est concentrique, dans sa propagation il va traverser la matière, mur, bois, corps physique, le champ électrique lui va migrer sur la matière et sur notre corps physique . Donc on peut affirmer aujourd'hui que la mesure ne se situe pas au niveau du compteur Linky mais bien au niveau des différentes  parties de habitat, lieux de vie, chambres, salon,  là ou l'on passe un tiers de notre vie à se reposer, à dormir et sur notre lieu de travail, la où on y passe un autre tiers et pour l'autre  j'ai envie de parler de principes de précaution, d'hygiène électromagnétique. Donc il faudra pendre en compte deux mesures, celle du rayonnement, champ électrique et champ magnétique,  mais aussi celle de la tension (volt) corporelle  qui est proportionnelle à l'équipement électrique de votre habitat et à la résistivité corporelle (ohms).  

Lionel Collectif Linky Villeneuvois

 

Réduire les ondes électromagnétiques

 

Champs extrêmement basse fréquence et cancers

      Les CEM extrêmement basse fréquence (induits par les lignes électriques de transports, transformateurs électriques, voies ferrées, lampes, appareils ménagers, ordinateurs, etc.) ont été classés cancérogènes possibles pour l’homme par le CIRC (groupe 2B).
 

      Les études montrent un lien statistiquement significatif entre les leucémies infantiles et une exposition résidentielle à des champs magnétiques supérieurs à 0,2 à 0,4 µT. Aucun effet biologique ne permet cependant à ce jour d’expliquer ce lien.


          En 2002, le CIRC a classé les champs extrêmement basse fréquence, les CEM-EBF (50-60 Hz), cancérogènes possibles (groupe 2B), en raison d’observations épidémiologiques concordantes identifiant clairement l’association d’un plus grand nombre de cas de leucémies infantiles avec ces champs magnétiques dans l’environnement des enfants. Les mécanismes d’action biologiques et les liens de causalité n’ont cependant pas pu être mis en évidence jusqu’à maintenant.

          Dans son rapport de mars 2010, l’Afsset (aujourd’hui Anses) fait un bilan des connaissances des expositions aux CEM-EBF et de leurs effets sanitaires. L’agence fait aussi le point sur l’exposition des populations, les valeurs limites, la réglementation et les préoccupations sociales suscitées par ces champs. La gamme de champs considérée va jusqu’à quelques milliers de hertz : on y trouve les champs magnétiques relatifs au transport et à la distribution d’électricité (différentes lignes de haute tension, d’évacuation de barrage hydraulique, d’alimentation de ville, réseaux de transport…), aux appareils électroménagers (autour de 50 Hz) et nombres de sources d’énergie électromagnétique présentes notamment en milieu de travail (écrans d’ordinateur, équipement de soudage, transformateurs, fours…).

         L’Agence estime que si les sources d’exposition aux CEM-EBF sont connues, l’exposition qui en résulte est encore insuffisamment documentée, bien que des appareils permettent de quantifier l’exposition individuelle aux différentes sources dans les activités quotidiennes. Pour mesurer cette exposition, pour les fréquences inférieures à 100 kHz, on utilise l'induction de courant électrique (on mesure l'intensité du courant induit dans les tissus, en Ampères/m²). S’agissant des effets sanitaires, ceux à court terme sont connus et on sait s’en protéger en appliquant une valeur limite d’exposition (100µT pour 50Hz). Une réserve est cependant faite à propos de l’hypersensibilité pour laquelle les données actuelles ne permettent pas d’établir de relation de cause à effet

    Les connaissances épidémiologiques et biologiques des effets à long terme sont en revanche contrastées. Les études épidémiologiques font apparaître un lien entre les leucémies infantiles et les expositions à des CEM-EBF. L’association est « statistiquement significative pour une exposition résidentielle, moyennée sur 24 h, à des champs magnétiques dont les niveaux sont supérieurs à 0,2 ou à 0,4 µT, selon les études ». L’ignorance des mécanismes biologiques sous-tendant ce lien constitue « un défi à la compréhension des questions soulevées par les résultats des études épidémiologiques » (Afsset, 2010). Les cancers sont les seules pathologies pour lesquelles est établie une relation statistique avec ces CEM, hormis l’hypothèse, qu’on ne peut pas écarter, de leur implication dans les maladies d’Alzheimer et de sclérose latérale amyotrophique, rapportée dans une méta-analyse d’expositions professionnelles (Garcia, 2008).

       S’agissant des valeurs limites d’exposition, l’Anses partage les conclusions qui ont conduit l’ICNIRP à confirmer les valeurs en cours, basées sur une exposition aigüe (pas de relation claire entre augmentation du risque d’apparition d’un effet biologique et niveaux croissants d’exposition).

Posté par Lieuxdenergies à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

QUELQUES CONSEILS ET IDEES  POUR CREER ET DEVELOPPER  UNE OPPOSITION A L’INSTALLATION DES COMPTEURS LINKY

  

baniere blog 2

DOCUMENTS A TELECHARGER DANS PACK TELECHARGEMENT

  •           Imprimer la pétition en précisant le nom de votre ville ou village. Il s’agit-là d’informer les concitoyens et les autorités locales sur l’existence d’un refus de ce compteur. Les pétitions sont à déposer dans les commerces et autres lieux où passent un grand nombre de personnes. 
  •           Le « courrier Mairie » est destiné à être envoyé en recommandé avec accusé de réception à Madame ou Monsieur le Maire de votre domicile. Il s’agit-là de lui demander d’écouter les voix de ses concitoyens et de les prendre en considération, comme il est de son devoir.
  •           Le « courrier Enedis » est destiné à être envoyé en recommandé avec accusé de réception à Enedis pour signifier à cette entreprise votre refus du compteur Linky. 
  •          Le tract est destiné à informer les concitoyens des dangers qu’induisent ces compteurs, et aussi de l’existence d’une opposition publique à ce projet. 
  •           Cocumont 47250  est la copie de la décision de moratoire prise par cette commune. N’ayant pas été remis en cause par la Préfecture, cette décision est désormais valide et vaut jurisprudence. 
  •           Si cela est possible, vous pouvez organiser une réunion publique dans une salle de votre commune. Afin de toucher la plus grande audience possible, tracts, affiches, contacts avec les radios locales, etc. sont indispensables. Pour élaborer ces réunions et être en mesure de répondre au plus grand nombre de questions possibles, vous trouvez une somme d’outils et de matériaux sur le site : http://refus.linky.gazpar.free.fr. 
  •          Dans le cas où vous auriez quelques difficultés, vous pouvez contacter le Collectif Linky Villeneuvois à l’adresse : stoplinky47@laposte.net

Posté par Lieuxdenergies à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juillet 2017

BERNARD LASSUS SE PERD DANS SES PROPOS "LINKYSISION"

 

 

 

Posté par Lieuxdenergies à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,