Collectif Linky Villeneuvois

22 octobre 2018

Affiche Prayssas

Posté par Lieuxdenergies à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 octobre 2018

Informations de la semaine 41

 

VENDREDI 12 OCTOBRE 2018

 

LES NEWS LINKY DE LA SEMAINE ÉCOULÉE 

 

BIG DATA ET DONNÉES PERSONNELLES

 Ces réseaux qui vous espionnent

Solid.Tube du 1 octobre 2018 Excellente vidéo, très pédagogique, à visionner et à diffuser (durée: 25 min). Conclusion simple: si vous ne voulez pas qu'on vous espionne, équipez-vous de clefs USBdata blockerhttps://solid.tube/v/136451_8zIlrN7

 Les données d'un demi-million de comptes Google+ exposées par une faille, Google ferme son réseau social

RTBF.Be du 8 octobre 2018 Un demi-million de données personnelles piratées.https://www.rtbf.be/info/medias/detail_les-donnees-d-un-demi-million-de-comptes-google-exposees-par-une-faille?id=10040340

 Données : 945 fuites répertoriées au 1er semestre 2018 selon Gemalto

Le Big Data du 10 octobre 2018 Gémalto, le leader mondial de la sécurité numérique, fait le tour des principales causes, secteurs et types de données concernés. Pas rassurant du tout !https://www.lebigdata.fr/donnees-fuites-premier-semestre-2018

 ÉLECTRO HYPERSENSIBILITÉ 

 " Touche pas à mon compteur"  n° 137

Radio transparence L’émission hebdomadaire du 04 octobre 2018 (durée 20mn) de Maud Bigand, militante anti compteurs communicants. Au programme, l’exposition des populations aux ondes de la 5G (5° génération pour la téléphonie mobile et les objets communicants) avec ses enjeux économiques, sanitaires et environnementaux. Tous les liens mentionnés dans l’émission sont sur le site. http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/2018/10/10/touche-pas-a-mon-compteur-137/

 Électrosensibilité : le malaise d’un salarié reconnu comme accident du travail, une première 

Le Parisien du 10 octobre 2018 Une première en France.http://www.leparisien.fr/societe/electrosensibilite-le-malaise-d-un-salarie-reconnu-comme-accident-du-travail-10-10-2018-7915269.php#xtor=AD-1481423552#xtor=AD-1481423551

DYSFONCTIONNEMENTS…DE SERVICE PUBLIC ?

 Ville de Mèze (34): Des nouvelles d’ENEDIS

Site officiel de la ville de Mèze du 8 octobre 2018 Plus d'eau chaude à Meze....les heures creuses/heures pleines dysfonctionnent. https://www.ville-meze.fr/des-nouvelles-denedis-2/

 Marseille : la pose d'un compteur Linky manque d'incendier un magasin

La Provence du 9 octobre 2018 "Au total, il y en a pour 100 000 . Auxquels il faut ajouter toute la marchandise que l'on doit jeter. Ça fait mal au cœur, il y en a qui crèvent de faim...".

https://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/5188690/marseille-la-pose-dun-compteur-linky-manque-dincendier-un-magasin.html

 UFC-Que Choisir: Intervention en faveur d'une surfacturation liée à un compteur linky 

Les copros libres Saint Denis du 10 octobre 2018 avec l'extrait de la Gazette de l'association locale UFC Que Choisir - Seine-Saint-Denis Ouest. Direct Énergie a remboursé son abonnée d'environ 900€. http://copros-libres-saint-denis.over-blog.com/2018/10/linky-ufc-que-choisir-intervention-en-faveur-d-une-surfacturation-liee-a-un-compteur-linky.html

Quand Linky fait sauter les plombs à Soissons

L'Union du 10 octobre 2018 " « On nous a assuré que l’installation de Linky n’aurait aucune incidence. Enedis est même venu le dire en conseil municipal à Soissons, je constate que ce n’est pas le cas, pointe le Soissonnais" http://www.lunion.fr/116373/article/2018-10-10/quand-linky-fait-sauter-les-plombs-soissons

 ACTIONS LOCALES

 Blasimon (33) Linky: viendra ou pas ?

Le Républicain Sud-Gironde version papier du 4 octobre 2018  Telle est la question ! 
 

Une octogénaire évince le poseur du compteur Linky : la police lui donne raison

Lourdes Infos.com du 9 octobre 2018 Coup de chapeau à cette dame âgée de 85 ans

http://www.lourdes-infos.com/65100lourdes/spip.php?article17773

 Les anti-Linky de Pau se constituent en association avec les autres collectifs béarnais

La République des Pyrénées du 10 octobre 2018 L'association fédère déjà 12 collectifs en Béarn et Soule et d'autres sont en cours de création. Belle initiative !

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/10/10/les-anti-linky-de-pau-se-constituent-en-association-avec-les-autres-collectifs-bearnais,2441481.php

 LINKY ET LES ÉLUS

 Bon Encontre (47): La crainte du tribunal

Sud-Ouest du 8 octobre 2018 Mais où sont donc le devoir, la responsabilité et le courage d'élus justement élus pour défendre leurs administrés ?  https://www.sudouest.fr/2018/10/08/la-crainte-du-tribunal-5458987-3633.php

 OK Services veut imposer un linky à une Députée

La chaine Stop linky du 11 octobre 2018. Vidéo de la Députée Caroline FIAT qui dénonce unetentative de pose forcée de linky dans sa permanence par Enedis et la société OK services.(durée: 2 min)  https://www.youtube.com/watch?v=8Uv7d265nT0&feature=em-uploademail

 PROCÉDURES JURIDIQUES 

Le combat continue avec ....José Mercier, maire de la commune de BOVEL (35)

Compteurs électriques Linky. « Une bataille perdue, pas la guerre"

Ouest France du 5 octobre 2018  " Maintenant que la cour d’appel a tranché, on peut se tourner vers le Conseil d’État pour qu’il casse cette décision, et poser directement la question prioritaire de constitutionnalité. » sur la propriété des compteurs. José Mercier, le maire de Bovel ira s'il le faut jusqu'à la Convention Européenne des Droits de l'Homme. En attendant il prend immédiatement un arrêté pour bloquer légalement la pose des compteurs sur sa commune.  Bravo Monsieur le maire, nous sommes tous avec vous. https://www.ouest-france.fr/bretagne/ille-et-vilaine/compteurs-linky-une-bataille-perdue-pas-la-guerre-6003744

 Le combat continue avec....Serge Rivron, 1° adjoint de la commune de SAIN-BEL (69)

Le Tribunal suspend l'arrêté anti-linky mais la municipalité ne renonce pas

Le Progrès (version papier) du 6 octobre 2018  "D'abord sonnés, les opposants se ressaisissent et réfléchissent à une nouvelle parade" Comme à Bovel, la municipalité n'en restera pas là et contrera coute que coute le déploiement sur leur commune. Chapeau bas messieurs les élus, nombreux sont ceux qui devraient suivre votre exemple !  Voir pièce jointe n°2

Le combat continue avec...l'action en justice des collectifs de la Loire, du Cantal et du Rhône

Stop-linky met la pression

Le Progrès du 7 octobre 2018 "Ainsi 22 tribunaux de grande instance sont à ce jour interpellés au sujet des compteurs linky. Selon Maître Raffin, l’avocat du collectif, « c’est la première fois qu’on voit autant de TGI saisis en si peu de temps ».

https://www.leprogres.fr/haute-loire-43-edition-monistrol/2018/10/07/stop-linky-met-la-pression

Le combat continue avec...Arnaud Levitre, maire d'Alizay (27) et créateur du 1er collectif d'élus.

Délibération anti Linky : la municipalité d’Alizay, dans l’Eure, attaquée en justice par Enedis

Actu.fr La Dépêche Normandie du 8 octobre 2018 "Enedis poursuit la municipalité au tribunal administratif mardi 23 octobre 2018."

https://actu.fr/normandie/alizay_27008/deliberation-anti-linky-municipalite-dalizay-dans-leure-attaquee-justice-par-enedis_18950907.html

 Le combat continue avec .... Le rapporteur public du Tribunal Administratif !!!

Billère contre Linky : 1-1

La République des Pyrénées du 8 octobre 2018 "La rapportrice propose au tribunal de rejeter le recours de la société Enédis, chargée du déploiement des nouveaux compteurs numériques.Cette dernière souhaite l'annulation d'une délibération de la commune de Billère datant de mai 2016, par laquelle la commune s'oppose au déploiement de ces compteurs. Valérie Reaut fonde sa demande sur le fait que le recours a été fait hors délai."

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/10/08/billere-contre-linky-1-1,2439682.php

 LINKY EN GÉNÉRAL

 La vérité...sur les courts-circuits de linky

Challenges du 5 octobre 2018  "Les opposants disent qu’il y a une caméra espion dissimulée dans le boîtier " Ah ah ah, et voilà comment Enedis tente de nous décrédibiliser, en utilisant une infox produite par un site parodique. Il n'a donc que ça comme argument ce pauvre homme ? https://www.challenges.fr/entreprise/energie/la-verite-sur-les-courts-circuits-de-linky_617324

 Linky : et maintenant, le coup du "débat participatif"

Pièces et Main d’Oeuvre du 8 octobre 2018 Proposer de faire semblant de débattre alors que le déploiement est lancé depuis 2015, c'est vraiment acter implicitement que l'ampleur de la résistance est forte. La manipulation est en cours... Mais combien va coûter cette agence de com spécialisée en stratégie d'influence qu'Enedis est allé chercher pour tenter de nous enfumer ?

http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=1080

 "On peut refuser le linky"  

France Inter du 9 octobre 2018 Émission le 7/9 avec Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État au numérique, répond à une question d'un auditeur sur le linky. Durée : 2 min. http://www.stop-linky.fr/stoplinky/images/audio/linky2.mp3

 Eh non, le compteur Linky n'est pas gratuit : voici quand et combien vous allez le payer

Marianne du 11 octobre 2018. " L’opération représenterait donc "une marge de 2,8%" pour Enedis.Pour les usagers, cela devrait correspondre à un "surcoût de 506 millions d’euros sur la période 2014-2031".

https://www.marianne.net/economie/eh-non-le-compteur-linky-n-est-pas-gratuit-voici-quand-vous-allez-le-payer

 Touche pas à mon compteur"  n° 138

Radio transparence L’émission hebdomadaire du 11 octobre 2018 (durée 20mn) de Maud Bigand, militante anti compteurs communicants. Au programme cette semaine, le bras de fer engagé entre Enedis et les élus au niveau juridique, le témoignage édifiant d’un ex-poseur de linky, l’étrange traitement médiatique des incendies d’origine électrique et la nouvelle lettre d’intimidation envoyée par Enedis. Vous trouverez tous les liens cités dans l’émission sur le site

http://www.radio-transparence.org/V2/wordpress/category/nos-emissions/magazines/touche-pas-a-mon-compteur/

 

 

Posté par Lieuxdenergies à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2018

L'ADEME prise en flagrant délit



Compteurs Linky : l'ADEME prise en flagrant délit de tromperie


 
L'ADEME (agence dite "de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie") vient de publier un rapport(1) entièrement à la gloire du compteur communicant Linky. Ce n'est pas une surprise puisque l'Ademe est placée sous la tutelle du gouvernement qui est lui-même promoteur de ce compteur.


Pour autant, rien ne peut justifier que l'Ademe s'autorise à mentir ouvertement pour tenter de soutenir l'industriel Enedis, confronté à un refus de plus en plus massif du compteur Linky.

Il se trouve que dans son rapport, l'Ademe s'appuie (en page 4) sur une de ses précédentes enquêtes, titrée "Représentations Sociales de l’effet de serre - 18ème vague, septembre 2017", pour prétendre que"l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre".

Mais, en se reportant à la dite enquête (2), on peut noter (page 107) que l'item proposé aux sondés était "Installer dans les foyers des compteurs électriques qui analysent les consommations pour permettre aux gens de faire des économies d'énergie".


A aucun moment il n'était question de compteurs communicants comme le prétend aujourd'hui l'Ademe. Il s'agit donc d'un mensonge délibéré de l'Ademe dont nous exigeons une rectification immédiate et des excuses.


Par ailleurs, les items du sondage étaient proposés par l'Ademe et n'étaient absolument pas cités spontanément par les sondés, dont l'Ademe prétend aujourd'hui malhonnêtement qu'ils "souhaitent" les compteurs communicants, et même qu'il s'agit d'une demande "des français".


Qui plus est, l'item "compteur", pratiquement présenté comme étant plébiscité, ne devance en réalité que les items relevant de mesures obligatoires, d'interdiction ou de taxation. Le comble est que l'item "compteur" n'est pas, lui, mentionné comme une obligation (assurément dans le but d'augmenter les réponses favorables) alors qu'Enedis et les pouvoirs ne cessent de prétendre que le Linky est obligatoire.

Il est par ailleurs notable que ce mensonge éhonté de l'Ademe renvoie à une tromperie d'Enedis selon qui l'installation de compteurs communicants serait "nécessaire" pour avoir accès à sa courbe de consommation et ainsi "faire des économies d'énergie". Or :

- il est parfaitement possible d'obtenir en temps réel sa courbe de consommation avec un compteur ordinaire, et même avec un bon vieux compteur électromécanique (3) ;

- consulter une courbe de consommation ne fait faire aucune économie d'énergie, contrairement à des actions concrètes comme isoler son habitation et autres mesures (4) ;

- il n'y a par ailleurs aucun besoin d'avoir sa courbe de consommation pour connaître les moments où il est conseillé de faire fonctionner ses appareils énergivores, la nuit en particulier.

Globalement, le rapport de l'Ademe se contente de reprendre la propagande et les éléments de langage d'Enedis, avançant par exemple de prétendues "économies d'énergie" (inexistantes en réalité), l'intégration des énergies renouvelables (massive en Allemagne depuis 20 ans… sans le moindre compteur communicant), ou la "nécessité" de recharger les voitures électriques… dont l'Ademe feint d'ignorer qu'elles sont aussi nocives que les voitures thermiques (5).


En conclusion, bafouant sa mission d'information de la population, l'Ademe a menti délibérément pour promouvoir indûment le compteur Linky. L'Ademe doit présenter ses excuses, rectifier son rapport et, surtout, informer enfin honnêtement sur les tares et fausses "vertus" du compteur Linky.

Posté par Lieuxdenergies à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 octobre 2018

Avertissement urgent au sujet de la 5G

Avertissement urgent au sujet de la 5G par Hans-U. Jakob

Posté par Lieuxdenergies à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2018

Communiqué de presse de Robin des Toits

Robin des toits se positionne

Posté par Lieuxdenergies à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 octobre 2018

Les poseurs Linky parlent ..............

Linky, un ancien installateur raconte : « On nous demandait de mentir au client »

2 octobre 2018 / Maud de Carpentier (Reporterre) 

 On nous demandait de mentir au client 

Thierry est électricien. Il a posé des compteurs Linky pour un prestataire de service d’Enedis pendant un an. Entre formation sommaire, prime au rendement et contrôle strict des techniciens, il raconte à Reporterre les coulisses du déploiement du compteur communicant.

                                                                       Poseur Linky

  • Marseille (Bouches-du-Rhône), correspondance

Dans un accent occitan prononcé, il parle fort, et vite. Pour « vider son sac », comme il dit. Thierry parle de souffrance au travail, d’un rythme effréné, et d’une pression extrême. À 53 ans, cet électricien posait des compteurs Linky pour le compte d’un prestataire de service d’Enedis (ex-ERDF) dans la région d’Aix-en-Provence. Il n’a pas tenu plus d’un an.

À l’origine, il y a ce petit boîtier vert et blanc. Le compteur Linky. Son déploiement sur tout le territoire a été voté dans la loi de transition énergétique adoptée en juillet 2015. L’objectif à atteindre : 35 millions de compteurs posés d’ici 2021. Alors, forcément, il faut aller vite. À raison de 30.000 compteurs posés par jour.

En 2015, Enedis a lancé un appel d’offres. « Pour assurer les objectifs et tenir les délais, il n’y avait pas vraiment le choix », confie un syndicaliste d’Enedis Force ouvrière. Une trentaine de sociétés privées ont répondu présent et ont fourni la main-d’œuvre nécessaire. Elles sont aujourd’hui 80, et emploient au total 5.000 personnes, indique Enedis à Reporterre. Thierry, lui, a été embauché en septembre 2016 par le prestataire Energy Dynamics, basé à Toulouse et qui opère sur une bonne partie du sud-est du pays. En même temps que lui ont été embauchés vingt autres « installateurs Linky »« Mais pas que des électriciens, hein ! lâche Thierry, amer. Il y avait des maçons, des informaticiens, ou encore des étudiants qui n’avaient jamais travaillé. » Il a compté : sur les 21 nouvelles recrues, seuls 4 étaient électriciens de formation. Ce qui est inquiétant pour Thierry ne l’est pas pour Antoine Mazeau, le directeur exécutif d’Energy Dynamics : « Nous avons donné du travail à des gens qui étaient totalement sortis de l’emploi, et parfois depuis longtemps », dit-il à Reporterre.

 

Thierry : « Nous n’avons pas eu de formation pratique, seulement de la théorie, pendant un mois. Comment voulez-vous que les gens fassent bien leur boulot si on ne leur explique pas les différences entre les compteurs et toutes les installations électriques possibles ? »

Mais pour l’ancien salarié, le problème de base vient de la formation reçue par les nouveaux recrutés. Il en rigole tellement le contenu le désespère. « Nous n’avons pas eu de formation pratique, seulement de la théorie, pendant un mois. Comment voulez-vous que les gens fassent bien leur boulot si on ne leur explique pas les différences entre les compteurs et toutes les installations électriques possibles ? » Du côté d’Enedis et d’Energy Dynamics, on assure « qu’une formation spécifique et de qualité est donnée aux techniciens, pendant un peu moins d’un mois ».

« La prime me faisait avancer. J’en arrivais à un point où je posais un compteur, quoi qu’il arrive, allant même jusqu’à 18 ou 19 »

« En plus du salaire de 1.600 euros brut par mois, on est payés à la prime : 2 euros brut par compteur posé », une prime versée à condition que le quota journalier de compteurs à poser soit atteint. Un quota écrit, chaque jour, par le chef sur le tableau de leur local : « Aujourd’hui, 10 compteurs », parfois 12, parfois plus.

« Si on maintient la cadence d’une dizaine de compteurs par jour, on arrive en moyenne à 400, 500 euros bruts de prime par mois. » Une somme importante pour certains installateurs, qui s’emballent vite. C’est le cas de « M. », un autre poseur de compteurs Linky qui tient à garder l’anonymat. « La prime me faisait avancer, confie-t-il à Reporterre. J’en arrivais à un point où je posais un compteur, quoi qu’il arrive, allant même jusqu’à 18 ou 19. Que l’installation électrique soit mauvaise ou pas. » Évidemment, plus l’installateur est « efficace » aux yeux d’Energy Dynamics, plus il est récompensé et donné en modèle aux autres. Certains se voient même gratifiés du titre de « meilleur poseur national » et reçoivent des chèques cadeaux. À l’inverse, à la moindre baisse du nombre de compteurs posés, la pression revient vite. « Ils savent parfaitement où on est, explique Thierry, et combien de temps l’intervention est censée nous prendre. » En moyenne, Enedis compte 30 minutes pour une pose de compteur. « Si je mettais trop de temps, je recevais un coup de fil : “Tu es où ? Tu fais quoi ? Pourquoi le compteur n’est pas posé ?” »

Sur cette question de quota, Antoine Mazeau, d’Energy Dynamics, préfère le terme d’« objectif »« Je ne vois pas où est le mal, nous dit le directeur exécutif de l’entreprise, dans beaucoup de métiers, il y a des primes à l’objectif. Si le technicien est efficace, tant mieux pour lui, s’il l’est moins, il gagnera seulement son salaire de base. »

Sauf que cette pression de l’objectif est bien réelle, elle est incarnée par un chef d’équipe. Thierry lui-même a été nommé « référent » au début de son embauche. « En réalité, j’étais chargé de contrôler le boulot de mes collègues. Je devais repasser derrière leur installation, voir s’ils avaient bien ou mal fait. » Thierry a tenu un mois à ce poste, avant de déchanter. « On m’a accusé d’être trop gentil avec les installateurs. » Un document diffusé en interne en février 2017 ne laisse pas de doute sur la technique de management : il demandait aux chefs d’équipe de mettre « une pression quotidienne afin d’obtenir des résultats ». Signé par le directeur technique de l’entreprise, et envoyé à tous les « référents » de France, on leur précisait même : « Verbalement, vous pouvez rajouter les sanctions qu’ils peuvent encourir (pénalités, avertissement, licenciement). »

Interrogé par Reporterre, Antoine Mazeau dit n’avoir jamais eu connaissance de ce courriel, et conteste en bloc le terme de « pression ».

Sensibilisation poseur

 

Le document interne d’Endy diffusé en février 2017.

 

Comme on peut le lire dans ce document, Enedis semble étranger à cette technique de management. Sur ce sujet, le fournisseur d’énergie nous assure : « Enedis n’impose pas de cadence, c’est la liberté d’organisation des entreprises et leur stratégie managériale. » Idem pour les primes aux compteurs : « Ça relève du partenaire. » Pas de carotte pour avancer du côté d’Enedis donc, mais, parfois, le bâton.

Le géant de l’énergie parle lui de « contrôle de qualité ». Au moyen des enquêtes de satisfaction des clients, et des suivis de réclamation (les clients peuvent le faire via le site internet d’Enedis ou par les réseaux sociaux), Enedis et ses partenaires suivent à la trace les techniciens. Un compteur mal posé vaut une réclamation. Un technicien en retard à un rendez-vous avec un client ? une réclamation également. Au bout d’un certain nombre de réclamations, « l’indicateur de qualité » du prestataire passe dans le rouge. Et la sanction tombe : « Une pénalité financière. »Alors, comme Energy Dynamics et les autres partenaires veulent être bien notés, bien vus et surtout non pénalisés, ils vont sanctionner à leur tour… le technicien. Ainsi, à cause d’un trop grand nombre de réclamations et/ou de remarques de la part de son chef d’équipe, le technicien peut d’abord recevoir un avertissement, puis être mis à pied pendant une semaine avec suspension de salaire, voire ensuite être licencié pour faute.

 « Parfois les fils sortent de partout, ils sont abîmés, mais on doit toujours poser le Linky »

Pourtant « M. » et Thierry l’assurent d’une même voix : en France, le réseau électrique est usé à 80 %, les erreurs de pose sont donc inévitables. « On ne peut pas faire à tous les coups du neuf avec du vieux. » Thierry raconte avoir enlevé des compteurs datant de 1957 dans la région d’Aix-en-Provence. « Parfois les fils sortent de partout, ils sont abîmés, mais on doit toujours poser le Linky. » Il envoie un jour une photo d’une installation douteuse. « Je voulais leur montrer que c’était dangereux, mais j’avais toujours la même réponse : tu poses. » [1].

C’est à partir de ce moment-là que le père de famille a commencé à dire non. Il refusait lorsque l’installation lui paraissait dangereuse. Il refusait aussi de s’opposer frontalement aux clients. Car là est la troisième et dernière pression de la machine Linky. Le compteur suscite en effet de nombreuses angoisses de la part des Français. Intrusif dans nos vies privées, pas forcément plus économiques… [2]. De plus en plus de consommateurs refusent l’installation du Linky chez eux. Des choix qui devraient être respectés, selon Thierry.

 

Opposition aux compteurs Linky à Najac (Aveyron), en mai 2018.

Or, souvent agressé, insulté, parfois menacé, l’électricien supportait difficilement son quotidien. « On nous demandait de mentir aux clients pour poser le compteur coûte que coûte s’insurge-t-il. L’un des arguments que l’on devait donner était que le compteur était bon pour l’écologie ! » Le père de famille rit aux éclats tellement l’affirmation lui semble absurde. Alors, le bon petit soldat s’est transformé en rebelle. L’énorme croix occitane tatouée sur son bras et arborée fièrement sur son tee-shirt rouge en est un signe. Quand Thierry croit en quelque chose, il va jusqu’au bout. « Moi, je sonnais chez les gens, et je disais : vous voulez encore du Linky ? Ils étaient surpris », se souvient-il en souriant. C’est lui qui a appris à des gens qu’ils ont le droit de dire non. « Vous n’êtes pas obligés d’accepter, vous êtes chez vous. » Et lorsqu’il faisait face à un compteur scellé, « je ne le cassais pas, je le prenais en photo et je rentrais au bureau ».

Poussé à bout, malheureux dans son travail, Thierry a finalement demandé une rupture conventionnelle. « Je n’en pouvais plus », lâche-t-il. Energy Dynamics l’a laissé partir en octobre 2017, en ayant payé ce qu’elle lui devait. « Un soulagement » pour l’électricien, aujourd’hui au chômage. « Linky m’a bousillé, je n’arrive plus à faire confiance à personne, je ne peux travailler qu’en intérim. Les grosses boîtes, c’est fini. »Quant au déploiement des compteurs Linky, Thierry suit le sujet de près. Il a d’ailleurs refusé son installation chez lui. « Mais ils l’ont posé pendant mon absence, en profitant de ma mère, qui était malade. »

 


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

 

Posté par Lieuxdenergies à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 octobre 2018

Comment refuser le compteur Linky quand on fait construire

 

Posté par Lieuxdenergies à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 septembre 2018

Envoyé spécial Linky à regarder absolument

Envoyé spécial. Les révoltés du Linky - 14 juin 2018 (France 2)

Posté par Lieuxdenergies à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Informations de la semaine 39

VENDREDI 28 SEPTEMBRE 2018

 

LES NEWS LINKY DE LA SEMAINE ÉCOULÉE

BIG DATA ET DONNÉES PERSONNELLES

 

La CNIL inquiète face à l’essor de la vidéosurveillance couplée au Big Data

Le Bigdata du 21 septembre 2018 Dans la série "On t'a à l’œil",  "la CNIL appelle à ” un réexamen d’ensemble ” visant à mettre en place des garde-fous pour encadrer le déploiement des dispositifs, et empêcher le mésusage des données traitées par leur biais."  Il y a vraiment urgence pour un véritable débat démocratique sur ce sujet.

https://www.lebigdata.fr/cnil-videosurveillance-big-data

 

La cybercriminalité s’engouffre dans les failles du RGPD

Euractiv du 21 septembre 2018  " Les nouvelles lois de protection de données de l’UE risquent d’entrainer une hausse de la cyber-extorsion, alerte un rapport de l’agence européenne de police criminelle " " Les entreprises victimes de piratage informatique des données personnelles de leurs utilisateurs doivent, selon le nouveau règlement RGDP, en informer les autorités compétentes. Mais elles préfèrent payer des pirates qui dissimuleront le piratage dont elles ont été victimes." De quoi nous rassurer tout ça non? Article à lire absolument et à produire aux bonimenteurs d'Enedis et de la CNIL.

https://www.euractiv.fr/section/economie/news/companies-may-try-to-bypass-gdpr-fines-by-negotiating-with-cybercriminals-europol-say/

 

Palantir : l’œil américain du renseignement français

France inter Émission "Secrets d'Info" du 22 septembre 2018 (Durée 25 mn) La start-up américaine "Palantir", liée à la CIA et géant du Big Data qui analyse et corrèle toutes les données personnelles disparates, a réussi à décrocher un contrat avec la DGSI (Sécurité intérieure et Services de renseignements français). C'est la fuite des données françaises vers les États-Unis et le problème de la souveraineté numérique qui sont en jeu. La guerre des données est commencée et en France les conditions de notre propre asservissement sont en route avec la création d'un algorithme particulier.

https://www.franceinter.fr/emissions/secrets-d-info/secrets-d-info-22-septembre-2018

 

ÉLECTRO HYPER SENSIBILITÉ

 Les méfaits des ondes radio reconnus par la NASA en 1981

La Maison saine et écologique du 24 avril 2014 Dès 1981, l’essentiel des dangers liés à l’exposition des organismes humains aux radiofréquences micro-ondes étaient connus et recensés explicitement par l’agence spatiale américaine (NASA). Ne vous étonnez plus de la recrudescence des cancers.

https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/les-mefaits-des-ondes-radio-reconnus-par-la-nasa-en-1981.html

 

TÉMOIGNAGE. Électro sensible, ce Rennais est condamné à vivre loin de tout

Ouest France du 27 septembre 2018 « Ma compagne et moi sommes brutalement devenus électro-hypersensibles. Aujourd’hui, toutes les ondes présentes dans notre environnement quotidien, y compris professionnelles, causent maux de tête, acouphènes, vertiges et autres symptômes. » « Le compteur de son appartement a été retiré. La Ville et Enedis ont un accord de confidentialité »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vern-sur-seiche-35770/temoignage-electrosensible-ce-rennais-est-condamne-vivre-loin-de-tout-5989216

 

SURFACTURATION

 Surconsommation avec Gazpar ?

Forum Que Choisir  Voici 10 témoignages de particuliers équipés du gazpar qui ont vu leur facture de gaz augmenter anormalement. Linky, Gazpar, même combat, plumer les abonnés ! Next-up lance un appel à témoignage pour étudier de près cette question (contact@next-up.org)

https://forum.quechoisir.org/surconsommation-avec-gazpar-t90558.html#p304690

 

LINKY ET LES ÉLUS

 Compteurs Linky – Lettre du maire au directeur territorial d’ENEDIS et réponse du directeur

Site officiel de la commune de PEIPIN dans les Alpes de Haute Provence. Courrier du maire du 30 août et réponse d'Enedis du 20 septembre 2018. Bayonne a donné des ailes à certains maires, Enedis rétropédale en catastrophe.

http://www.peipin.fr/?s=linky

 

Info Mairie La Sauvetat du Dropt (47): tout savoir sur le compteur Linky

Site officiel de la commune de La Sauvetat du Dropt communiqué du 21 septembre 2018 J'ai failli m'étrangler devant tant de courage et d'implication de la part de ces élus !!!

https://www.la-sauvetat-du-dropt.fr/info-mairie-tout-savoir-sur-le-compteur-linky/

 

Enedis poursuit ses rencontres

La Dépêche du 25 septembre 2018  " Comme le veut la tradition, un moment convivial autour d'un repas a clôturé ce moment privilégié qui marque le lien de proximité entre Enedis et les élus locaux." Enedis poursuit sa propagande mensongère au sujet du linky auprès des élus avec une méthode qui a fait ses preuves : un bon gueuleton aux frais de la princesse clientèle !

https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/25/2875600-enedis-poursuit-ses-rencontres.html

 

Les élus unanimes contre le compteur Linky

La Voix du Nord du 25 septembre 2018 " Ça y est, Montigny-en-Gohelle a rejoint le concert des communes défavorables au déploiement de Linky".

Voir pièce jointe n° 1

 

PROCÉDURES JURIDIQUES 

 Leforest La délibération «anti-Linky» suspendue par le tribunal administratif

La Voix du Nord du 27 septembre 2018 Le maire ne s’avoue pas vaincu à juste titre. « Le tribunal administratif doit encore examiner l’affaire sur le fond. Cela prendra plusieurs mois et il n’est pas exclu qu’il donne raison aux élus de Leforest. » Enfin un article qui rappelle que les suspensions de délibérations ou arrêtés municipaux dont les médias raffolent tant, ne concernent que la forme et en aucun cas le fond du dossier qui reste à chaque fois encore à juger et pourrait donner finalement raison à tous ces élus qui osent s’opposer.

http://lavdn.lavoixdunord.fr/457086/article/2018-09-27/la-deliberation-anti-linky-suspendue-par-le-tribunal-administratif

 

ACTIONS LOCALES

 Linky : 16.500 compteurs déjà installés dans le Territoire de Belfort, mais les opposants ne désarment pas

France Bleu du 24 septembre 2018 Ici c'est la collectif Stop Linky 90 qui agit.

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/linky-16-500-compteurs-deja-installes-dans-le-territoire-de-belfort-mais-les-opposants-ne-desarment-1537804401

 

Linky à Toulouse: Les Sociétés de pose ne respectent pas dates de passages et s'introduisent chez les gens

La chaine Stop Linky du 25 septembre 2018  Témoignage d'un toulousain qui a subi une violation de domicile avec non-respect des dates de passages annoncées. Enedis et ses cowboys violent impunément la loi mais en tapinois !!!

https://www.youtube.com/watch?v=BbkgeUeL8kM&feature=em-uploademail

 

Les "Anti linky" de Grasse

Radio France Bleu Azur Émission Le reportage de 7H45 (durée 4 mn) Interview des collectifs Vallauris Golfe Juan et Grasse pour la liberté de choix des citoyens.

https://www.francebleu.fr/emissions/le-reportage-de-7h45/azur/les-anti-linky-de-grasse?xtmc=linky&xtnp=1&xtcr=1

 

Une partie de Léry plongée dans le noir depuis l’installation d’un Linky

Le Bien Public du 28 septembre 2018 Plus d’éclairage public à Léry, c’est la Maire très en colère qui dénonce cette situation.

https://www.bienpublic.com/cote-d-or/2018/09/28/une-partie-de-lery-est-plongee-dans-le-noir-depuis-l-installation-d-un-linky

 

LINKY EN GÉNÉRAL

 Le scandale Linky et Gazpar doit être dénoncé. Explications des drames à venir

Insolentiae du 24 septembre 2018  Article de Charles Sannat, entrepreneur et analyste économique français, diplômé de l'École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Études Diplomatiques et Stratégiques. " C’est l’organisation consciente et volontaire d’une chaîne d’irresponsabilités qui se construit sous vos yeux." " L’affaire Linky est une affaire de gros sous à plusieurs milliards d’euros… Cela en fait des intérêts pas forcément bien nets, ni très propres ! "

https://insolentiae.com/le-scandale-linky-et-gazpar-doit-etre-denonce-explications-des-drames-a-venir/

 

Cette société qui vaut déjà plus d’un milliard peut dire merci au compteur Linky

Capital du 25 septembre 2018 Ne leur parlez pas de santé, de protection de la vie privée, de sécurité incendie, de démocratie, etc....non surtout pas. Ils n'ont qu'un seul dieu: le pognon de dingue !

https://www.capital.fr/entreprises-marches/cette-societe-qui-vaut-deja-plus-dun-milliard-peut-dire-merci-au-compteur-linky-1308457

 

Les mensonges d’Enedis sur le refus des compteurs Linky

Juridique et droit.com EDF-ENEDIS a tenté d’intégrer dans la Loi de transition énergétique une amende de 1500 euros en cas de refus du Linky mais les parlementaires n’ont pas voté cette disposition." Rien que ça !

http://www.juridique-et-droit.com/les-mensonges-denedis-sur-le-refus-des-compteurs-linky/

 

Compteur Linky: L'UFC-Que Choisir interpelle Rugy sur les coupures de courant pour les utilisateurs précaires

20 Minutes du 27 septembre 2018 Tiens donc ! Que Trahir découvre tout à coup le danger des coupures abusives avec un linky et que l’État reporte l’afficheur déporté. Belle posture de ceux qui veulent en même temps l'ERL. L’Hiver va être rude une fois encore pour les plus démunis.

https://www.20minutes.fr/societe/2344231-20180927-compteur-linky-ufc-choisir-interpelle-rugy-coupures-courant-utilisateurs-precaires

 

Linky : comment des lettres déstabilisent les clients de la Nièvre refusant l'installation du compteur

Le Journal du Centre du 27 septembre 2018 On vous menace par courrier de vous mettre au tribunal mais ce n'est soi-disant d'après Enedis qu'une lettre-type "classique" dont il ne faut pas tenir compte. On vous affirme que vous allez payer la relève à pied en cas de refus du linky et Enedis vous dit ici que ce n'est pas vrai. À croire que ça les amuse vraiment de harceler et menacer les gens !

https://www.lejdc.fr/nevers/vie-pratique-consommation/info-pratique-legale/2018/09/27/linky-comment-des-lettres-destabilisent-les-clients-de-la-nievre-refusant-l-installation-du-compteur_12995091.html

 

Linky n'est pas dangereux et permet de faire des économies, selon l'Ademe

Le Figaro Économie du 28 septembre 2018 « Le président de l'Ademe, qui est par ailleurs membre du bureau exécutif de LaREM… »  Mais au fait qui finance l’Ademe, cet organisme sous perfusion de subventions? 
>

https://www.ademe.fr/connaitre/presentation-lademe/budget-lademe

Et ce monsieur ose nous parler d’indépendance de l’Ademe !!! L’état sort tout simplement la grosse cavalerie tellement la résistance est importante et ce monsieur fait le tour de tous les médias pour nous asséner sa propagande.

http://www.lefigaro.fr/conso/2018/09/28/20010-20180928ARTFIG00092-linky-n-est-pas-dangereux-et-permet-de-faire-des-economies-selon-l-ademe.php



EDF ET LA TRANSITION … ÉCOLOGIQUE ?

 

Électricité verte : Greenpeace épingle les géants de l'énergie

Le Figaro du 28 septembre 2018 « Greenpeace a dévoilé ce vendredi son classement des fournisseurs d'électricité «verte», plus de dix ans après l'ouverture du marché de l'électricité à la concurrence. EDF, Engie, ou Direct énergie, géants du secteur à près 98% du marché, écopent d'un zéro pointé. »

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/28/20002-20180928ARTFIG00061-electricite-verte-greenpeace-epingle-les-geants-de-l-energie.php

Et votre fournisseur, où se trouve-t-il dans ce classement ?

https://www.guide-electricite-verte.fr/



GAZPAR

 Gazpar : réunion publique à destination des Zettingeois

Mosaïk TV  Émission le « 30 minutes » du 24 septembre 2018

https://www.mosaik.tv/index.php/video/gazpar-reunion-publique-a-destination-des-zettingeois/


" Touche pas à mon compteur "  n° 136

Radio transparence L’émission hebdomadaire du 27 septembre 2018 (durée 20mn) de Maud Bigand, militante anti compteurs communicants, conférencière experte et agrégée en science de l'énergie. Au programme cette semaine : le compteur GAZPAR et ses problèmes de surfacturations importantes puis tous ces objets connectés qui préfigurent un changement de société qu’on veut absolument nous imposer de gré ou de force avec la technologie 5G et tous les risques de santé associés.

Posté par Lieuxdenergies à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Linky permanences

Permanences

Posté par Lieuxdenergies à 10:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]