ladepeche

 

 

 

jeudi 28 novembre 2019, Saint Jacques

Les habitants de la région de Lacapelle-Biron viennent pour la plupart de recevoir un avis d'ENEDIS les informant que leur compteur électrique va incessamment être remplacé par un modèle «Linky». Plusieurs abonnés s'interrogent sur l'opportunité d'un tel changement. Des polémiques se sont manifestées, dénonçant le danger des «ondes» ou le risque d'ingérence dans la vie privée.

Mais voilà qu'un ouvrier électricien qualifié, Sébastien Demeulenaere, nous a remis un texte dans lequel il dénonce un autre risque :

L'installation de cet équipement ne tient pas compte de la liaison électrique entre le tableau compteur/disjoncteur et le tableau de fusibles de l'abonné. Avec ce type de compteur, on peut, à distance et sans déplacement d'un technicien, augmenter la puissance jusqu'à 12 kW (60 A). Mais si la liaison électrique entre les deux tableaux est constituée de câbles de section inférieure à 16 mm (ce qui est fréquemment le cas dans les anciennes maisons), l'échauffement du câble qui se produit risque de provoquer un incendie. Or, les usagers ne sont pas prévenus. L'entreprise Enedis considère en effet que cela ne la concerne pas car la liaison électrique se trouve chez un particulier et la grosseur des câbles reste de la responsabilité de ce dernier. Mais encore faudrait-il qu'il soit mis en garde contre ce risque !

Signé : Sébastien Demeulenaere, ouvrier électricien qualifié.»

A signaler : un collectif «anti-linky» a prévu en principe une réunion de tous les usagers intéressés le jeudi 12 décembre. Pour tout renseignement, s'adresser à la mairie.